Bonjour ! Nice Nac n'est plus d'actualité, mais le site reste en fonction pour ceux qui souhaiteraient le consulter. Nos gerbilles sont à la retraite et ne font plus de portées. Nous mettons aussi fin aux gardes de rongeurs. Merci de votre visite !
 
 
   
 
       
Actualité
 
Newsletter
 
Livre d'or
 
Contacts
 
Forum
    
Formation des groupes

Un petit éclairage sur des questions que vous vous posez peut-être quant à la formation des groupes de gerbilles : Combien, de quels sexes, de quels âges, où les adopter, ainsi que les combinaisons possibles.

Combien ?

Nos muridés préférés, les gerbilles, sont des animaux grégaires. La solitude est donc néfaste à leur épanouissement. Même si certaines la supportent plutôt bien, la plupart deviendront malheureuses, agressives etc…  Adoptez donc au moins 2 gerbilles, car la présence humaine ne peut remplacer celle d’un congénère, ceci est très important pour leur bien-être !

Pour vos premiers pas auprès des gerbilles, il peut-être plus aisé de gérer 2-3 gerbilles qu’un groupe plus grand, dont les relations hiérarchiques sont plus complexes. 

Trois gerbilles peut-être une bonne stratégie à long terme. S'il arrive malheur à l'un des trois rongeurs, les autres ne se retrouvent pas seuls. Pas besoin de tenter une cohabitation, qui de plus, n'est pas toujours concluante à l'âge adulte, selon le caractère de l'animal.


Quels sexes ?
Notons que les femelles sont plus territoriales que les mâles. Dominantes, elles auront généralement davantage de caractère avec leurs congénères et l’introduction de nouvelles gerbilles pourra donc être un peu plus difficile.

Notons que  le fait que vos gerbilles soient de sexe masculin ou féminin n'aura pas d'impact sur les relations que vous pourrez tisser avec elles. Mâles et femelles sont tout aussi attachants.

Ce qui distingue le sexe du mâle de la femelle est la distance toujours plus élevée chez le mâle, entre l’anus et l’appareil urinaire. Bébés, on reconnait les femelles à leurs tétines. Et au-delà de 2 mois, les mâles sont facilement reconnaissables grâce au développement de leurs testicules. Il est important de le savoir car à l’adoption, les erreurs sont loin d’être rares.

A moins de vous être grandement renseigné et d'avoir choisi de faire un élevage, le choix d'un couple est à proscrire. Certains disent que les gerbilles parentes ne se reproduisent pas, que nenni mes amis ... Vous vous retrouveriez rapidement avec de nombreux bébés sur les bras. En effet, sans organisation, un couple donnera naissance en moyenne à 6 petits tous les 23 à 48 jours. Non seulement, ce point est difficilement gérable (nous pouvons témoigner qu’il n’est pas aisé de trouver des adoptants) et surtout la femelle risque de mourir à petits feux, d'épuisements.

Quels âges ?

Le caractère territorial de la gerbille se développe à partir de 3 mois. Il est donc plus simple de leur présenter d’autres compagnons quand ils sont jeunes.

Où les adopter ?

Sauvetages :

 

Rendez vous à notre page de sauvetages de Mériones de Mongolie

+ : Le sauvetage rapproche irrémédiablement l’homme de l’animal. En effet, quoi de plus beau que de se dire qu’on a sauvé une vie.
- : On ne sait pas forcément ce qui lui est arrivé jusqu’ici. Une gerbille issue d’un sauvetage peut avoir souffert physiquement ou psychiquement, elle pourra dans ce cas mettre du temps à s’en remettre ou même avoir des traumatismes.
Élevages :

Gerbille de notre élevage, confiante et endormie dans la main.

+ : Gerbilles en bonne santé, non consanguines, apprivoisées et équilibrées. Vendeurs en général passionnés qui traitent correctement les petits (mais dans tous les cas prendre ses précautions, il y a de tout)
- : Cet élevage de qualité se distingue de l’élevage de masse des animaleries. Les élevages n’ont donc pas forcément toujours des animaux de disponibles.
Animaleries :

+ : La facilité de l’adoption. Il suffit de se rendre à l’animalerie du coin, payer et hop.
- : Gerbilles dont l’entretien laisse à désirer, généralement consanguines, les femelles ont de fortes chances d’êtres pleines et enfin le plus gros de l’apprivoisement reste à faire.

Combinaisons possibles :

Facile
-    Deux ou trois femelles ou mâles ou un couple âgés de 2 mois ou moins : Ils ne seront pas territoriaux.

Moyen (méthode de cohabitation)
-    Deux femelles, mâles ou couple, âgés d'environ 3mois : Ils commençent à se forger leur caractère.
-    Couple adulte : La femelle est plus réceptive en période de chaleur. La rencontre peut-être facilité sur le territoire du mâle.
-    Deux mâles adultes.
-    Un mâle adulte et un bébé mâle ou femelle : Le petit se soumettra au mâle qui sera alors satisfait.
 
Difficile (méthode de cohabitation, chance, patience)
-    Deux femelles adultes.
-    Une femelle adulte avec une jeune gerbille mâle ou femelle.
-    Plus de trois gerbilles mâles : Des complications dues à la hiérarchie peuvent apparaitre, selon le caractère plus ou moins dominant des individus.

Très difficile

- Une gerbille seule depuis longtemps, plus d'un an dit-on, a de fortes chances d'avoir pris l'habitude de l'isolement et de ne pas être emballée à l'idée de faire de nouvelles rencontres. Dans ce cas, les chances de réussite sont très minces.
- Plus de trois gerbilles femelles adultes : La hiérarchie est d'autant plus problématique chez les femelles.

Viable qu'un temps

-    Deux femelles et un mâle : La jalousie peut engendrer des disputes plus ou moins violentes entre les femelles, celles-ci peuvent par ailleurs s’en prendre aux bébés de leurs concurrentes. La polyandrie n'est pas une solution à long terme.
-    Deux mâles et une femelle : Le problème de rivalité va se poser principalement aux chaleurs de la femelle, mais également au-delà. La polygamie posera elle aussi problème avec le temps.
Ces deux types de configurations sont fortement déconseillées. Elles vont mal finir !


Pour de plus amples informations, rendez-vous sur notre page dédiée à la cohabitation de la gerbille.

Loading
 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement